retour au livre de recettes 

RECETTES VIRTUELLES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 TARTE DU BONHEUR  arrow34d.gif (901 bytes)

 
- Prendre 2 tasses combles de patience

- 1 coeur plein d'amour

- 2 mains pleines de générosité

- 1 pincée de rire

- 1 tête pleine de compréhension.

- Répandre généreusement le tout avec bonté

- Ajouter abondamment de la confiance et bien mélanger.

- Etendre sur toute une vie

- Servir à tous les gens que vous rencontrez.



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LA MARMITE DE LA PAIX  arrow34d.gif (901 bytes)

 

Prenez une tasse de rire

Ajouter une pincée d'amabilité

Mêler en y ajoutant une cuillèrée à thé de sincérité.

Mélanger soigneusement dans un bol de tendresse dans lequel vous aurez incorporé une tasse de foi, d'espérance et de charité.

Ajouter en sourdine, une cuillèrée d'amitié et de gaieté qui une fois mélagées permettent une plus grande capacité de rire des petites imperfections inhérentes à la vie.

Faire mariner le tout dans un récipient farci de bonté et servir à volonté.

Ne pas lésiner sur la quantité.


 

 

 

 

 

 

 

 

  GÂTEAU D'AMOUR  arrow34d.gif (901 bytes)

Ingédients:
1 lit chaud
2 corps différents, préalablement lavés
500 gr de caresses ou plus
500 gr de baisers ou plus
1 banane pas trop mûre
2 kiwis
2 pamplemousses, grosseur à volonté
1 four préchauffé à feux doux.
Temps:
+ ou - 30 minutes selon la préparation

Préparation:
- Introduire délicatement les deux corps dans un lit chaud, avec 500 gr ou
plus de baisers...
- Bien enduire la surface des corps avec 500 gr de caresses...
- Ajouter à volonté selon les goûts..
- En couvrir tous les corps, en particulier la banane, jusqu'à saturation...
- Ne pas oublier de faire préchauffer le four, jusqu'à température désirée...

Attention!!!
- Ne pas faire monter les blancs en neige...
- Agiter avec ménagement les deux pamplemousses...
- Les faire durcir très légèrement sans les faire rougir...
- Mettre la banane (préalablement chauffée du bout des doigts) délicatement dans le four...

Essentiel:
- Laisser les deux kiwis (non pelés...) à l'extérieur du four...
- Manœuvrer la banane en va et vient...
- La sortir de temps en temps et la retourner afin de contrôler la cuisson et qu'elle ne perde pas son jus...
- Vérifier souvent la chaleur du four...  et n'hésitez pas à jouer avec le bouton de contrôle...
- Au besoin, la cuisinière montrera au cuisinier comment faire pour atteindre la
température idéale...
- La vitesse de cuisson varie selon la marque du four...
- Extraire le jus de la banane, qui lui, doit rester dans le four un petit moment...
- Retirer la banane avec légèreté...
- S'assurer que le four est bien éteint, sinon le fermer manuellement... au risque de faire sauter les fusibles...
- Pour achever le gâteau, laisser reposer la banane dans les mains, ou essuyer le
surplus avec la langue, ceci étant laissé au choix de la cuisinière...
- Un cuisinier attentionné nettoie toujours son four avec douceur après...
- Laisser refroidir le mélange, et démouler 9 mois plus tard!!!


Recommandation particulière:
- Ne pas omettre de répéter fréquemment la recette.. afin d'en savourer chaque fois davantage le goût!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

GÂTEAU DE RÊVE AU RUM  arrow34d.gif (901 bytes)


1 ou 2 bouteilles de rhum
1 tasse beurre
1 c. à table sucre
2 gros oeufs
1 tasse fruits confits
1 c. à thé poudre à pâte
1 c. à thé bicarbonate de soude
1 c. à table jus de citron
1 tasse cassonade dorée bien tassée
¼ tasse noix hachées

Préparation:
Avant de commencer, vérifier la qualité du rhum. Bon, n’est-ce pas?
Maintenant, allons-y.

Choisir un grand bol à mélanger, des tasses à mesurer, etc... Vérifier le rhum encore une fois, il doit être parfait. Pour s’assurer que le rhum est de la plus haute qualité, en verser une tasse dans un verre et le boire aussi vite que possible. Répéter cette dernière opération.

Avec un nélangeur électrique, battre une tasse de beurre dans un grand bol crémeux. Ajouter une tuillérée à cable de sucre et battre encore un peu. Pendant ce temps, s’assurer encore une fois que le rhum est de la plus haute qualité. En goûter une autre tasse. Ouvrir l’autre bouteille si nécessaire.

Ajouter teux gros oeufs, 2 fasses de truits confits et battre jusqu’à ce que bien pris. Si les struits restent fognés dans les tabbeurs, les déprendre avec un vournelis. Essayer le rhum encore une fois.

Ensuite azouter 3 sasses de poivre ou de sel (ça n’a pas vraiment d’importance). Goûder le rhum encore. Ajouter ½ sasse de jus de citron. Azouter, en pliant, le beurre broyé et les noix égouttées. Ajouter 1 c. à table de sacconade dorée ou peu-t-importe la couleur que vous trouverez. Mien bélanger.

Graisser le four et régler les moules à 350 gredés. Maintenant verser le dégat dans le cour à fuir. Zoûler le rhum encore et allez vous coucher.